La Fondation HORSCH

En 2006, nous avons décidé avec une profonde conviction de créer une fondation sous la présidence de Dankwart Horsch. Les objectifs sont le financement de projets économiques en vue de résorber la pauvreté sur la base et en pensée de l'organisation MEDA (Association mennonite pour le développement économique, www.meda.org) et le financement d'initiatives régionales à Schwandorf et Ronneburg.

MEDA est un regroupement de chrétiens, qui s'engagent dans la vie des affaires, avec les valeurs bibliques. Ils partagent leur croyance et mettent leur croyance, leurs capacités et leurs moyens au service des besoins de l'humanité, en favorisant le développement économique.

Les institutions et les organisations d'aide de l'église mennonite - une église évangélique libre qui s'est développée lors du mouvement des anabaptistes lors de la réformation - sont également soutenues par la fondation HORSCH.

Notre objectif est d'accompagner régulièrement ces organisations et de les soutenir sur plusieurs années. Nous sommes partie prenante dans chaque projet, nous les suivons et participons activement.

 

Projekt Nicaragua

La société nicaraguayenne lutte contre un niveau de chômage élevé et une dette énorme, qui a conduit à une instabilité économique et une augmentation de la pauvreté. Beaucoup de familles n’ont pas assez de nourriture et les besoins basiques de la vie quotidienne ne sont pas toujours assumés.

Avant tout, ce sont les femmes qui supportent le plus lourd fardeau, car bon nombre d’entre elles vivent seules. Des mères se retrouvent donc esseulées dans un cycle infernal, dans lequel elles cherchent nourriture et argent pour subvenir aux besoins de leurs enfants, sans espoir cependant, de gagner suffisamment d’argent pour briser le cercle de la pauvreté.

La fondation HORSCH soutient l’organisation de financement de micro crédits, ‘’MI Credito’’, sous le couvert d’un projet MEDA. Grâce à l’octroi de petits crédits, des femmes reçoivent une chance de fabriquer rapidement les produits nécessaires et d’offrir des services, leur permettant de constituer des revenues complémentaires. Souvent, cela permet également la création de petites sociétés, qui créent des emplois supplémentaires.

Par l’assurance crédit, qui n’était jamais possible, par le passé, MEDA renforce la confiance en soi et l’espoir de ces hommes et femmes entrepreneurs. Le conseiller responsable de l’octroi des crédits, Junior Bolanos, a l’habitude de saluer ses clients en ces mots : ‘’Nous croyons à l’esprit des plus petites entreprises, nous croyons à leur capacité à relever les défis et d’accomplir les efforts.”

 

L´engagement de MEDA

MEDA s´est engagé à ce que le grenier à blé historique de l´Europe retrouve toute sa signification. Le projet MEDA appelé SUPPER (programme de plantation dans le Sud-Est de l´Ukraine en vue du renouvellement économique et prospère du pays) s´inscrit dans le cadre du projet de développement de l´horticulture en Ukraine. Il emploie 5000 petits agriculteurs et implique des industries agro-alimentaires de Crimée et de Zaporiska.

«Nous coopérons sur place avec des partenaires locaux, à savoir des agriculteurs, des femmes du milieu rural et des techniciens de l’université agricole d’Etat de Tavria. Le projet SUPPER travaille étroitement avec les fournisseurs de technologie et des conseillers, des organismes stockeurs et des institutions financières, afin de répondre au mieux aux besoins des petits agriculteurs».

Grâce au capital et aux formations, les petites exploitations développant une agriculture intensive peuvent accéder aux technologies modernes, augmenter leur productivité et fournir sur le marché des cultures de serre à haute valeur ajoutée mais aussi du raisin de table, cultures pour lesquelles le pays possède un avantage concurrentiel notable.

Le projet MEDA apporte aux agriculteurs les informations, les formations et les technologies dont ils ont besoin pour travailler aussi efficacement que possible. Les agriculteurs ont accès au réseau d´informations par le biais de séminaires, de services en ligne, d´une lettre d´information mensuelle et d´une hotline.

Pour des questions techniques ciblées, des experts sont à leur disposition. Des journées publiques au champ sur des exploitations référencées sont proposées. Elles rencontrent toujours un grand succès. Ces journées permettent aux agriculteurs qui viennent pour la 1ère fois de s´instruire sur place et de leur donner envie d’être partie prenante au projet.

Il est aussi prévu de tester la technologie des téléphones mobiles (SMS) et de publier régulièrement les cours des matières premières dans les journaux locaux.

Agro Capital Management Limited, une société nouvellement créée par MEDA en Ukraine, fournit des solutions financières utiles et offre des services de financement et de crédit-bail pour le matériel agricole, là où les services financiers classiques restent muets face aux sollicitations.

SUPPER met aussi en place un réseau d´exploitations pilote, servant de lien entre les petites exploitations. Ces agriculteurs reçoivent des formations et des moyens supplémentaires et deviennent à leur tour Conseiller pour un groupe.

Le projet d´une durée de 5 ans a été lancé en avril 2008 avec un budget de 10 millions de dollars. Le plus gros soutien financier a été apporté par l´Agence canadienne de développement international (Canadian International Development Agency = CIDA)

Les objectifs concrets sont:

Augmenter le revenu de 5000 petites exploitations à travers le développement de cultures intensives à haute valeur ajoutée, qui peuvent être vendues avec une marge importante.

Création d´une chaîne stable de commercialisation entre les fournisseurs, les agriculteurs, les coopératives.